Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 17:08

Aujourd'hui, je vous propose un heureux raté qui donna naissance à deux recettes sucrées autour du potimarron. Une tarte au potimarron et un cake au potimarron.. A l'origine, j'étais partie pour ne faire que la première, motivée pour revisiter la magnifique tarte au potiron à la mode Cendrillon de Blanc Coco. Sauf qu'à cause d'un détail "à la con", je me suis retrouvée avec les 3/4 de ma garniture sur les bras. En cuisant ma pâte brisée à blanc, les bords se sont affaissés. Résultat, je n'ai pas pu y mettre une grosse couche de ma préparation de potimarron... Mais, téméraire un jour, téméraire toujours, j'ai profité de ce reste de pâte pour le métamorphoser en cake à la farine de chataîgne. Au final, deux recettes pour le prix d'une, deux façons sympathiques de cuisiner le potimarron en version sucrée, deux raisons d'aimer au moins l'automne pour ce genre de desserts...

 

L'idée, pour récapituler, c'est de faire d'abord la tarte au potimarron, et avec le reste de garniture, de faire un cake en ajoutant de la farine et de la levure...

Potiron-2.jpg

 

Ingrédients pour la base des deux recettes

  • 300g de potimarron épluché
  • 1/2 CS de cannelle
  • 10cl de jus d'orange
  • 2 oeufs
  • 150g de cassonnade
  • 20cl de lait concentré non sucré
  • Cerneaux de noix

Potiron.jpg


Préparation :

 

- Couper le potimarron en petits dés.
- Les verser dans une casserole avec le jus d'orange, 80g de cassonnade et un peu d'eau pour que les dés sous relativement immergés.
- Laisser à feu moyen 15/20 minutes en remuant régulièrement
- Retirer le surplus de liquide, et verser les dés de potimarron dans le robot pour les mixer.
- Ajouter les deux oeufs et le sucre, mixer.
- Verser le lait concentré non sucré et la cannelle.



Tarte au potimarron

 

Tarte-Potiron2.jpg

 

Ingrédients supplémentaires :

 

- Une pâte brisée maison ou pas, préalablement cuite à blanc.

Préparation :

 

- Préchauffer le four à 180°C.

- Verser de la pâte sur le fond de la tarte.

- Parsemer de cerneaux de noix mixés.
- Enfourner 10 minutes à 210°C puis 10 minutes à 180°C.

 


Cake au potimarron

 

Cake-Potiron.jpg

Ingrédients supplémentaires :

 

- 110g de farine de chataigne
- 60g de farine
- 1cc de levure

Préparation :

 

- Préchauffer le four à 180°C.
- Ajouter au reste de pâte de la recette précédente les deux farines et la levure.
- MIxer
- Verser la pâte dans un moule à cake recouvert de papier sulfurisé
- Parsemer de copeaux de noix mixés.
- Enfourner 35 minutes à 180°C.

 

Notes :

 

- Les deux recettes sont chouettes, je ne saurais pas encore trop dire quelle est ma préférée.

- Je n'ai quasiment jamais mangé de potimarron ainsi dans ma (courte) vie, c'est toujours surprenant, et j'aime vraiment bien !

- La texture du cake est fondante à souhait !

- Laissez bien refroidir les recettes avant de les consommer, c'est meilleur.

- La prochaine fois, je ferai gaffe quand même à mes bords de pâte brisée. Je prends vos conseils pour que ça reste bien en place...

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 09:18

A première vue, ce gâteau ne paie pas de mine, mais pour les amateurs de banane, vous pouvez y aller sans crainte ! Une jolie couleur ambrée, une texture fondante, un bon goût de banane. Pas de matières grasses, et le sucre vient essentiellement du miel... C'est bon, et ça ne fait pas de mal à la santé !

 

Gateau-Banane-Miel2

 

Ingrédients :

 

- 2 bananes

- 150g de miel

- 150g de farine

- 1 oeuf

- 1 sachet de levure

- 1 sachet de sucre vanillé

- 10cl de lait

- 1CS de rhum

 

Préparation

 

- Si vous avez un robot mixeur, mettez tous les ingrédients dans le bol et mixer...

- Sinon, écrasez les bananes, ajouter tous les autres ingrédients et bien mélanger pour obtenir une pâte fluide.

- Préchauffer le four à 180°C.

- Verser la pâte dans un moule à gâteau ou un moule à cake, recouvert de papier sulfurisé.

- Enfourner 45/50 minutes.

 

- En option, à la sortie du four, recouvrir d'un léger glaçage (sucre glace + eau)

 

Gateau-Banane-Miel.jpg

 

Notes :

 

- Grande fan de bananes, je savais que cette recette me plairait. Il faut par contre vraiment que j'investisse dans un moule à gâteau moins large, mais hormis l'aspect, il est vraiment chouette ce gâteau.

- Je suis partie de ma recette de pain d'épices, sans les épices, et avec de la banane en plus.

- J'avais besoin d'une recette express, et c'est sûr qu'en mettant tout dans le robot, en deux secondes, je n'avais plus qu'à enfourner ! Well done :)

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 09:31

Comme les mini muffins aux noix de pécan et pépites de chocolat, il vaut mieux ne pas trop attendre avant de les dévorer, ça part comme des petits pains...

 

Muffins-Noisettes.jpg

 

Pour 12 à 15 mini muffins

 

Ingrédients :

 

- 55g de beurre

- 55g de sucre

- 1 oeuf

- 35g de farine

- 25g de farine de chataîgne

- 55g de noisettes entières

- quelques gouttes d'extrait de vanille

- 1/2cc de levure

 

Préparation :

 

- Préchauffer le four à 180°C.

- Mélanger le beurre mou avec le sucre. Ajouter l'oeuf et l'extrait de vanille, bien mélanger.

- A part, mélanger la farine et la levure.

- Incorporer la farine au mélange beurre-oeuf.

- Bien mélanger pour éviter les grumeaux.

- Mixer les noisettes assez grossièrement pour ne pas en faire de la poudre.

- Les ajouter au mélange, bien les répartir en mélangeant.

- Verser de la pâte dans des moules à muffin, jusqu'à mi hauteur environ.

- Enfourner 25 minutes.

- Déguster tiède ou froid...

  Muffins-Noisettes2.jpg

 

Notes :

 

- Je vous conseille de doubler les doses pour avoir une fournée plus conséquente, ou au choix, des muffins plus grands...

- Le goût est dément, les noisettes rendent les muffins un brin croquants, la farine de chataigne s'accorde super bien avec...

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 14:50

A l'origine de ce blog, il y a une recette. Celle du mi-cuit au chocolat. Sans elle, point de cuisine téméraire. Huit mois plus tard, j'ai revu et corrigé ma recette, je l'ai améliorée pour obtenir le mi-cuit au chocolat parfait, idéalement équilibré entre son tendre gâteau sur les bords et son chocolat fondant au centre. J'ai modifié certains ingrédients, leurs proportions, le temps de cuisson et la préparation en elle-même. Le résultat fut encore plus incroyable, c'est un concentré de chocolat, ça fond en bouche, et ça passe admirablement bien avec un peu de glace à la vanille...

 

Mi-Cuit-Parfait-Chocolat4.jpg

 

Pour 4 mi-cuits

 

Ingrédients:

 

- 110g de cassonade

- 170g de chocolat noir à pâtisser

- 120g de beurre tendre (15% de MG)

- 4 oeufs

- 30g de farine de chataîgne

- 20g de farine

 

Préparation :

 

- Au bain-marie, faire fondre le chocolat et le beurre.

- Dans un saladier, battre énergiquement le sucre avec les oeufs.

- Une fois le chocolat et le beurre fondus et bien mélangés ensemble, les incorporer dans le mélange sucre et oeufs.

- Verser doucement les farines et bien mélanger pour éviter les grumeaux.

- Partager la pâte dans 4 ramequins

- Placer au frigo au minimum une nuit.

- Préchauffer le four à 210°C.

- Enfourner 13-14 minutes.

- Servir avec un peu de glace à la vanille.

 

Mi-Cuit-Parfait-Chocolat.jpg

 

Notes :

 

- Comment décrire ce qu'on ressent quand on mange ce genre de gâteau au chocolat ?

- La principale optimisation de cette recette passe par son temps de repos. De 4 à 5 heures, je suis passée à pres de 24h et je pense que ça impacte très favorablement le résultat !

- J'ai augmenté le temps de cuisson, de 9 à 13/14 minutes car il me semble important d'avoir une certaine épaisseur de gâteau sur les bords, et pas simplement que du coulant...

- J'ai choisi aussi d'utiliser de la farine de chataigne, plutôt que simplement de la farine blanche. Au goût, pour rassurer les non-fans de cette farine, ça ne se sent pas. Mais sur la texture, je pense que c'est un plus !

- Et l'info qui ne sert à rien mais que je veux partager : je gère enfin le bain-marie, je me souviens parfaitement avoir galéré la première fois (mettre un bol dans une casserole d'eau bouillante n'est pas une bonne idée. Mettre une casserole dans une autre casserole, c'est mille fois mieux !)... Ouf, je progresse !

 

Mi-Cuit-Parfait-Chocolat2.jpg

 

Pourquoi avoir refait cette recette de mi-cuit aujourd'hui ? Tout simplement parce qu'en croisant l'intitulé du concours chocolat organisé par Eleonora du merveilleux blog Au fil de mes rêves d'amour, je me suis dit que ça correspondait parfaitement à ma vision d'une recette chocolatée qu'on a envie de dévorer même derrière son écran. Le chocolat qui coule, brillant, le fondant du gâteau qui l'entoure, c'est irrésistible, non ? Alors, voilà ma participation :)

 

Vous voulez participer aussi ?

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 09:17

Imaginez une pâte à tarte sucrée à la noisette, recouverte d'une délicieuse couche de fudge et surmontée d'une ganache au chocolat noir... Le résultat, aussi frais que gourmand, régale autant les yeux que les papilles ! A quelques modifications près, je n'ai rien changé à la tarte chocolat noir au fudge de Frédéric Gaston et seulement parce que certains ingrédients m'ont fait défaut ! C'est la centième recette que je présente sur ce blog, et elle est largement à la hauteur de cet "évènement" !

 

Tarte-Choco-Fudge2

 

Pour 1 tarte rectangulaire + 3 tartelettes rondes (ou une tarte ronde normale).

 

Ingrédients :

 

Pour la pâte sucrée aux noisettes :

 

- 220g de farine

- 1CS de sucre glace

- 1 pincée de sel

- 130g de beurre pommade

- 25g de noisettes entières (ou en poudre)

- 2 jaunes d'oeuf

- 2CS d'eau

 

Pour le fudge :

 

- 20cl de lait concentré non sucré

- 75g de sucre en poudre

- 1 sachet de sucre vanillé

- 80g de crème fraîche épaisse

- 40g de beurre demi-sel

 

Pour la ganache au chocolat noir :

 

- 20cl de crème fraîche épaisse

- 5cl de beurre 15% de MG

- 5cl de lait écrémé

- 200g de chocolat noir à pâtisser

- cacao en poudre non sucré

 

Préparation :

 

La pâte sucrée aux noisettes :

 

- Dans un saladier, mélanger la farine, les noisettes préalablement mixées, le sel et le sucre glace.

- Du bout des doigts, incorporer le beurre pommade coupé en petits morceaux.

- Lorsque la pâte devien sableuse, ajouter l'eau et les jaunes d'oeuf.

- Mélanger, mais sans trop travailler.

- Fraiser deux fois.

- Faire une boule et la placer dans du film alimentaire.

- Laisser reposer une bonne demie-heure au frigo.

- Préchauffer le four à 180°C.

- Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte au rouleau.

- La positionner sur le(s) moule(s) à tarte puis recouvrir d'une feuille de papier alu en la collant bien aux parois.

- Piquer le fond de la tarte avec une fourchette.

- Enfourner 25 minutes en retirant le papier alu à mi-cuisson.

- Réserver.

 

Le fudge :

 

- Dans une casserole sur feu doux, mélanger le lait concentré non sucré, le sucre, le sucre vanillé et la crème fraîche.

- Laisser cuire 15/20 minutes en remuant régulièrement.

- Hors du feu, ajouter le beurre salé, et bien remuer pour l'incorporer et obtenir un mélange homogène.

- Dans le fond de la tarte précédemment cuite, verser la préparation jusqu'à mi hauteur maximum.

- Placer au frigo pendant 25 minutes environ pour figer le fudge.

 

La ganache au chocolat noir :

 

- Couper le chocolat noir en petits morceaux.

- Dans une casserole, porter à ébullion la crème fraîche, le beurre et le lait.

- Hors du feu, y ajouter les morceaux de chocolat et bien mélanger.

- Laisser refroidir la ganache 20 minutes à l'air libre.

- Verser la ganache sur la couche de fudge.

- Replacer la tarte au frigo, pendant minimum une demie-heure avant de servir.

- Au moment de servir, on peut saupoudrer du cacao sur la ganache, pour décorer.   

 

Tarte-Choco-Fudge3

 

Notes :

 

- Sur mes photos, le cacao n'avait pas encore été saupoudré, mais faites le vraiment au moment de servir, ça rend admirablement bien !
- Comme la Bakewell Tart, c'est une recette plutôt élaborée, et je suis plutôt fière de moi, d'avoir réussi à la réaliser de A à Z sans difficulté particulière. C'est évident que ça n'a rien à voir par rapport aux muffins et autres cookies, mais le temps passé vaut vraiment le coup.
- Ma tarte n'est pas aussi belle que celle de Frédéric Gaston, mais j'ai l'impression d'être en bonne voie. Et puis, ce fut réellement instructif de réaliser cette recette, on apprend beaucoup dans ces cas-là. Même si je prône un minimum la cuisine téméraire, je ne serai jamais la dernière à admettre qu'en cuisine, avoir de sérieuses bases permet vraiment d'optimiser ses recettes. C'est vraiment un plaisir d'apprendre dans ces conditions !
- Pour parler un peu de la recette en elle-même : c'est un dessert d'une exquise fraîcheur, très appréciée notamment par rapport au côté assez chocolaté et copieux de la tarte.
- J'aurais du mal à donner une définition exacte du fudge, mais il semble que ce soit une confiserie anglaise très sucrée et très calorique. Si cela peut vous rassurer, on peut apprécier pleinement cette recette en se contentant d'une petite part ;) Mais bon, il faut bien se faire plaisir de temps en temps, non ?

 

Si vous êtes du côté de Lyon, Frédéric Gaston donne des cours de cuisine... >> En savoir plus.

 

Tarte-Choco-Fudge

 

Rien à voir :

 

- Merci pour tous les petits mots laissés à propos de mes soucis de santé. C'est malheureusement toujours d'actualité pour moi, alors, vos messages m'ont pas mal touchée. Je ne sais pas quand j'en verrai le bout, en attendant, je ne suis pas en état de suivre aussi activement qu'avant vos blogs, à mon plus grand regret. Vous excuserez donc, je l'espère, la quasi absence de commentaires de ma part jusqu'à ce que les choses reviennent enfin à la normale. En tous cas, merci infiniment à celles et ceux qui me suivent régulièrement... :)

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 09:00

Une gourmandise à croquer... avant les autres !

 

Muffins-Pecan-Chocolat.jpg

 

Pour 12 à 15 mini muffins

 

Ingrédients :

 

- 55g de beurre

- 55g de sucre

- 1 oeuf

- 55g de farine

- 75g de chocolat au lait à patisser

- 30g de noix de pécan

- 1/2cc de levure

 

Préparation :

 

- Préchauffer le four à 180°C.

- Mélanger le beurre mou avec le sucre. Ajouter l'oeuf et bien mélanger.

- A part, mélanger la farine et la levure.

- Incorporer la farine au mélange beurre-oeuf.

- Bien mélanger pour éviter les grumeaux.

- Faire des pépites en coupant les carrés de chocolat au lait.

- Mixer légèrement les noix de pécan.

- Ajouter le chocolat et les noix de pécan à la pâte, mélanger pour bien les répartir.

- Verser de la pâte dans des moules à muffin, jusqu'à mi hauteur environ.

- Enfourner 25 minutes.

- Déguster tiède ou froid...

 

Notes :

 

- C'est tellement bon, que la fournée ne fait généralement pas long feu...

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 08:49

Lorsqu'on tape "tarte au chèvre et miel" sur Google, on tombe sur une flopée de recettes que je trouve, personnellement, moches. Le fromage de chèvre en buchette, le miel qui dégouline, ça ne me fait absolument pas envie, par exemple. Cela ne fait que six mois que je cuisine et que je blogue mes recettes, mais je me rends de plus en plus compte que le plaisir qu'on peut avoir à déguster une recette passe aussi énormément par l'aspect que ça prend dans notre assiette. Nos yeux ont le droit de se régaler aussi, non ? Bref, même si l'association chèvre et miel est l'une de mes favorites (cf les galettes au sarrasin), je n'étais pas encore résolue à la mettre en scène dans une tarte, la faute à ces recettes que je croisais sur le web et qui n'étaient pas conformes à ce que j'avais envie de voir sortir de mon four. La donne a changé après ma tarte crumble au fromage de chèvre et confiture. J'ai trouvé une façon de donner une certaine tenue au fromage de chèvre frais, une texture onctueuse et fondante qui s'accorde à merveille à une note sucrée (celle de la confiture en l'occurence), sur fond de tarte croustillante. Le crumble était la cerise sur le gâteau, mais cette fois, j'ai voulu simplifier pour me concentrer sur l'essentiel. Seule exentricité, dirons-nous, les pignons de pin, pour habiller la couche quasi immaculée de fromage de chèvre...

 

Tarte-Chevre-Miel.jpg

 

Pour une tarte rectangulaire bien garnie, ou une ronde raisonnablement garnie...

 

Ingrédients :

 

- 1 pâte brisée

- 300g de Petit Billy (ou de n'importe quel fromage de chèvre frais)

- 1 oeuf

- pignons de pin

- Miel

 

Préparation :

 

- Etaler la pâte brisée dans le moule, et piquer le fond.

- Placer une feuille de papier aluminium dessus, et bien la plaquer contre la pâte.

- Enfourner 10 minutes dans un four préchauffé à 200°C.

- Retirer la feuille d'alu, et remettre au four pour 5 minutes, le temps que les bords commencent à dorer.

- Retirer la tarte du four (sans l'éteindre).

- A part, battre le fromage de chèvre frais avec l'oeuf.

- Dans le fond de la tarte, étaler une fine couche de miel.

- Recouvrir de la préparation de fromage.

- Parsemer de pignons de pins.

- Enfourner 20 minutes à 180°C.

- Avant de sortir du four, laisser 2/3 minutes en position grill, en surveillant bien pour que les pignons ne soient pas brûlés mais juste dorés.

- Sortir du four et servir aussitôt.

 

Tarte-Chevre-Miel2.jpg

 

Notes :

 

- Quand le beau rejoint le bon, le plaisir de savourer ce genre de plat est tout simplement complet...

- Très modestement, cette tarte pourtant relativement simple dans ses ingrédients et sa préparation, se révèle aussi élégante que délicieuse. Je me suis régalée, et visiblement, je n'ai pas été la seule...

- Je vous conseille d'utiliser un bon miel pour cette recette, ça change tout. Et vraiment, ne pas en mettre une tartine, il faut que ça reste subtil, présent mais pas écoeurant.

- A peine engloutie, elle était déjà déclarée nouveau "classique" à refaire...

- Un succès garanti que je vous invite à tester au plus vite !

Repost 0
Published by Nelly - dans Plat
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 20:05

J'ai un retard monstre dans mes recettes à publier, malheureusement, le temps, entre autres, me fait défaut. Voici donc une recette réalisée il y a un petit moment d'après le clafoutis léger aux courgettes et fromage de chèvre de Mathilde. Raffolant du fromage de chèvre et de la courgette, j'avais beaucoup aimé, malgré un petit soucis d'assaisonnement, ne sachant pas encore très bien gérer les doses de sel quand il y a du fromage...

 

Clafoutis-Chevre-Courgette.jpg

 

Ingrédients :

 

- 150ml de lait

- 40g de farine

- 2 oeufs

- 150g de fromage de chèvre frais

- 2 petites courgettes

- 2 CS d'huile d'olive

- 1/2 CS de basilic

- Sel et poivre

 

Préparation :

 

- Préchauffer le four à 200°C.

- Laver les courgettes et les râper.

- Les faire revenir avec les 2 CS d'huile d'olive.

- Battre les oeufs en omelette avec le fromage.

- Ajouter la farine et bien fouetter pour éviter les grumeaux.

- Verser le lait et les le basilic.

- Ajouter les courgettes, mélanger.

- Saler et poivrer.

- Verser la pâte dans un moule.

- Enfourner 40 minutes.

 

Notes :

 

- Je vous conseille de ne pas utiliser un moule de trop large diamètre, sans quoi vous allez avoir, comme moi, un clafoutis peu épais. Rien de dramatique, mais ça me semble un peu dommage !

- J'avais servi ce clafoutis avec les chaussons au boeuf, je garde le souvenir d'un dîner très sympa !

Repost 0
Published by Nelly - dans Plat
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 09:41

Depuis les cookies chocolat et banane caramélisée, j'en ai refait plusieurs fournées, aux parfums variés, et ce fut à chaque fois une réussite. Serait-je passée maître dans l'art du cookie ? Quoi qu'il en soit, maintenant que je maîtrise la technique, je peux tenter de nouvelles versions. Voici celle à la farine de chataigne et au chocolat à la cerise.

 

Cookies-Chataigne-Chocolat-Cerise.jpg

 

Ingrédients :

 

- 115g de beurre mou (non fondu)

- 1 oeuf

- 100g de sucre blanc

- 50g de farine de chataigne

- 100g de farine

- 20g d'amandes en poudre

- 1 cc de levure

-  1cc de bicarbonade de soude

- 20g de flocons d'avoine

- 50 g de chocolat cerise Newtree

- 1 CS de cassonade

 

Préparation :

 

- Préchauffer le four à 180°C en chaleur tournante.

- Battre le beurre avec le sucre.

- Ajouter l'oeuf et bien mélanger.

- A part, mélanger les deux farines avec la levure et le bicarbonate.

- Verser dans la première pâte.

- Ajouter la poudre d'amandes et les flocons d'avoine.

- A part, couper les carrés de chocolat pour en faire des pépites grossières.

- Ajouter les pépites de chocolat à la pâte, mélanger.

- Au dernier moment, verser la cuillère à soupe de cassonade et mélanger légèrement.

- Etaler du papier sulfurisé sur 2 plaques (si ce sont des grilles, on peut mettre une couche de papier alu sous celle de cuisson).

- Avec une grande et une petite cuillère, faire des tas espacés de la taille souhaitée. Attention, les cookies s'étalent à la cuisson.

- Enfourner 15 minutes.

- A la sortie du four, laisser sur le papier sulfurisé et laisser refroidir sur une grille.

- Bien attendre avant de les décoller et de les déguster.

 

Notes :

 

- J'ai utilisé du beurre 15 et 10% de matières grasses, je n'ai pas encore vu la différence par rapport à du beurre normal...

- J'ai modifié les proportions de farine que j'ai noté pour la recette, et celles que j'ai mis. J'ai fait 100g de farine de chataigne et 20g de farine, mais même si j'adore le petit goût de chataigne, je pense qu'il vaut mieux réduire la dose et mettre plus de farine normale.

 

newtree-cerise.jpg

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 07:01

L'été vient à peine de se terminer, l'automne ne nous a pas encore offert sa palette de couleurs si particulière et moi, je vous parle de Noël. Je sais, je suis légèrement en avance, mais vous comprendrez vite que ce n'est pas un mal... Pour cette nouvelle édition du jeu Interblogs, Marjorie 93 pioche chez moi, et j'ai fait de même chez Delph. J'ai opté pour des petits sablés de Noël, ça me semblait être un bon classique à tester au moins une fois en prévision des fêtes de fin d'année, et je pressentais un bon potentiel pour les revisiter par la suite avec divers parfums...

 

Au bout du compte, il va sacrément falloir que je m'active si je veux être capable de les réussir pour Noël (ça va, j'ai encore 3 mois...), parce que pour une première, je me suis légèrement ratée. Je pense que les étapes indiquées ne sont pas dans un bon ordre, ça a pour moi une conséquence regrettable sur la cuisson des sablés (les photos parlent d'elles-même, ils sont un peu palôts et pas du tout de la consistance d'un sablé)... Je vous mets donc la recette comme je pense qu'il aurait fallu la faire, et dans tous les cas, je la tenterai ainsi la prochaine fois.

 

Sables-Noel2.jpg

 

Pour un bon paquet de sablés

 

Ingrédients :

 

- 250g de farine

- 150g de beurre

- 100g de sucre

- 1 oeuf

- 1 sachet de sucre vanillé

 

Préparation :

 

- Préchauffer le four à 180°C.

- Mélanger l'oeuf, le sucre vanillé et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

- Ajouter la farine et malaxer pour obtenir une pâte sableuse.

- Ajouter le beurre coupé en petits dés et bien l'incorporer à la pâte.

- Etaler la pâte sur un plan de travail fariné et découper des formes à l'emporte-pièce.

- Positionner les sablés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

- Enfourner 10 à 12 minutes.

- Laisser refroidir avant de les décoller.

 

Sables-Noel.jpg

 

Notes :

 

- Malgré un gros problème sur mes sablés (même 15 minutes de cuisson supplémentaires n'ont pas réussi à leur donner bonne mine) je pense que les ingrédients étaient les bons, c'est juste un problème de préparation. En suivant la recette à la lettre, j'ai commencé par mélanger le beurre et la farine, ce qui m'a donné une pâte assez costaud, et pas moyen d'incorporer l'oeuf dans ces conditions, j'ai mis tout ce petit monde dans mon robot... Résultat, une pâte hyper collante, j'ai rajouté de la farine, mais c'était à mon avis déjà foutu. J'ai quand même pu étrenner mes super emporte-pièces en forme de coeur, grande classe !

- Même si le résultat est loin du sablé, j'ai tenu à faire les photos et à poster la recette (revue et corrigée donc), je pense que je ne suis pas la première à connaître un raté mais c'est ça aussi cuisiner. On ne peut pas réussir à tous les coups, il faut simplement persévérer, et malgré un semi-échec (parce que je les ai quand même mangé), je reste motivée pour en faire à la fin de l'année !

 

Rien à voir ou presque :

 

- J'ai des soucis de santé depuis 2 mois, ça explique qu'il y ait beaucoup moins de recettes en ce moment sur mon blog. En ce moment, je ne suis pas forcément en état de passer des heures devant mon ordinateur pour publier mes recettes. Et c'est d'ailleurs aussi pourquoi je n'ai pas refait la recette ou testé une autre recette de Delph pour le jeu Interblogs, ça me demande déjà pas mal d'efforts et j'ai sincèrement fait de mon mieux pour assurer ma participation.

 

logo-jeu-interblogs

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article