Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 08:44

Les crêpes sucrées font partie intégrante de mes souvenirs d'enfance. Chaque samedi soir, mon père en faisait une montagne, qu'on dévorait jusqu'à avoir mal au ventre. Seulement des crêpes en version sucrée, pleines de Nutella, de confiture ou de miel. Ou de sucre, évidemment. Désormais adulte, j'en fais très rarement, mais je reste fidèle à la recette de mon père. Je profite du fait d'en avoir fait samedi dernier pour la noter ici, j'ai tendance à redemander à chaque fois les proportions...

 

Crepes-Sucrees2.jpg

 

Pour deux personnes (10-12 crêpes)

 

Ingrédients :

 

- 250g de farine

- 3 oeufs

- 50cl de lait

- 1 sachet de sucre vanillé

- 1 bouchon de rhum

- 1 pincée de sel

 

Préparation :

 

- Dans un récipient, verser la farine et le sel.

- Au centre, casser les trois oeufs.

- Mélanger pour obtenir un semblant de pâte.

- Incorporer petit à petit le lait, en veillant à bien battre pour éviter les grumeaux.

- Ajouter le sucre vanillé et le rhum.

- Faire cuire à la crêpière, légèrement huilée...

 

Crepes-Sucrees.jpg

 

Notes :

 

- Je n'ai aucune raison de tester une autre recette de crêpes, j'y resterai fidèle jusqu'à la fin de mes jours... :D

- Cette session crêpes m'a enfin donné l'occasion d'ouvrir le pot de pâte à tartiner Pleasure Noir envoyée par mon partenaire Newtree. J'ai banni le Nutella de mes placards depuis bien longtemps (trop dangereux...), chose que je ne regrette pas vraiment. Là, c'est clairement le -70% de graisses en moins par rapport aux pâtes classiques qui m'a motivée à tester. Ma curiosité a été satisfaite, ma gourmandise aussi. Ce n'est ni lourd ni trop sucré, pas pâteux non plus. Moins d'une cuillère à café suffit à garnir une crêpe raisonnablement. Bref, très sympa (va juste falloir que je le planque bien...)

 

Je vous donne les proportions originales, pour une famille de gourmands (5/6 personnes) : 1 litre de lait, 450g de farine (voire 500g si c'est trop liquide), 5 gros oeufs ou 6 normaux. On peut remplacer le rhum par de la fleur d'oranger, le sucre vanillé par du miel...

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 08:56

Afin de remercier une blogueuse pour sa gentillesse qui me touche beaucoup, il m'a semblé assez à propos de tester une de ses recettes ce week-end. En explorant son blog rempli de bonnes choses, je suis tombée sur une recette de gâteau chocolat et caramel au beurre salé. D'une part, j'avais tout dans mes frigo et placards. Mais en plus, c'était l'occasion de réaliser mon premier caramel... Alors, merci beaucoup Veb :)

 

Gateau-Chocolat-Caramel-BeurreSale.jpg

 

Ingrédients :

 

- 200 g de chocolat noir

- 170 g de sucre

- 150 g de beurre demi sel (10% de MG)

- 4 œufs

- 3 CS de farine

- 1 sachet de sucre vanillé

- Sucre glace pour la déco (en option)

 

Préparation :

 

- Dans une casserole, mélanger le sucre et 4 cuillères à soupe d'eau. Porter à feu vif et laisser le caramel prendre environ 5/6 minutes en remuant régulièrement.

- Hors du feu, ajouter le beurre et le chocolat, laisser fondre en mélangeant. Si besoin, placer sur la plaque à feu doux.

- Séparer les blancs des jaunes. Battre les jaunes avec la farine et le sucre vanillé.

- Battre les blancs en neige ferme, avec une pincée de sel.

- Ajouter le mélange jaunes + farine à celui du chocolat + caramel + beurre salé (hors du feu).

- Incorporer délicatement les blancs en neige.

- Verser la pâte dans un moule beurré ou recouvert de papier sulfurisé.

- Préchauffer le four à 180°C.

- Enfourner 20 minutes.

 

Gateau-Chocolat-Caramel-BeurreSale3.jpg

 

Notes :

 

- Le caramel, c'est hyper téméraire. J'ai cru que j'allais flinguer ma belle casserole, et même ledit caramel qui n'a rien d'une science exacte la première fois... Finalement, tout le monde a fini sain et sauf. J'ai heureusement trouvé une super astuce pour récupérer ma casserole ornée de caramel tout dur et impossible à première vue à nettoyer...Il suffit tout bêtement de la remplir d'eau qu'on porte à haute température. Le caramel re-fond et en grattant doucement les parois avec une cuillère en bois, tout se retire sans dégâts. Ouf !

- Je suis chocolat addict, mais également très difficile à contenter question gâteau au chocolat, j'en fais donc rarement pour éviter d'être déçue. Là, zéro regret, il y avait tout ce que j'attends d'un gâteau : assez chocolaté mais pas écoeurant, fondant mais pas mou, assez consistant mais pas lourd. Bref, une recette à refaire et sans doute à revisiter !

- J'ai donc bien fait de me fier au jugement positif de Veb quant à cette recette, je vous la conseille également très vivement !

  Gateau-Chocolat-Caramel-BeurreSale2.jpg

 

Rien à voir :

 

- Bien indépendamment de ma volonté, je suis obligée de freiner mes activités en cuisine et de limiter le temps que je passe devant mon ordinateur. Mes publications seront donc un peu irrégulières pendant un certain temps, j'espère néanmoins un retour à la normale au plus vite...

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 09:26

Je ne trouve pas les mots pour décrire ce gâteau aux oranges confites. Il était tellement... tellement... tellement quoi ? Aucun adjectif ne serait suffisamment élogieux pour l'évoquer... Etant chocolat addict, je n'aurais d'ailleurs jamais cru vénérer à ce point une recette qui ne contienne du chocolat que dans son glaçage, et encore. Bref, ce gâteau à base de farine de châtaigne et d'oranges confites, agrémenté d'un glaçage au chocolat orange est tout simplement une pure merveille...

 

Gateau-Chataignes-Orange3.jpg

 

 

 

Ingrédients :

 

Pour le gâteau

 

- 175 g de farine de châtaigne
- 200g de farine blanche
- 180 g de cassonnade
- 3 œufs
- 1 pincée de sel
- 1 sachet de levure
- 3 CS d’huile
- 15 cl de lait écrémé
- 100g d'écorces d'oranges confites

- 1CS de rhum

 

Pour le glaçage

 

- 50g de sucre glace

- 6 carrés de chocolat orange Newtree

- 2CC de lait demi écrémé

- 10g de beurre 10% de MG

 

Préparation :

(d'après la recette du gâteau au chocolat caramel à la farine de châtaigne)

 

- Mélanger les farines et la levure.

- A part, mélanger énergiquement les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

- Ajouter ce mélange à la farine, mélanger.

- Ajouter l'huile, le lait et le sel.

- Ajoutez les écorces d'oranges confites à la pâte, mélanger légèrement pour les répartir uniformément.

- Préchauffer le four à 180°C.

 

- Verser la pâte dans un moule recouvert de papier sulfurisé.

- Enfourner 40 minutes.

 

Glaçage :

 

- Faire fondre légèrement le chocolat et le beurre au micro ondes.

- Mélanger avec les autres ingrédients, les verser dans une poche à douille ou un sac congélation dont on coupera un bout au moment de verser.

- Recouvrir le gâteau, posé sur une grille

- Optionnel : saupoudrer de poudre d'écorces d'orange

- Réserver au réfrigérateur pour que le glaçage prenne bien.

- Sortir à l'air libre quelques minutes avant de servir.

 

Gateau-Chataignes-Orange2.jpg

 

Gateau-Chataignes-Orange4.jpg

 

Notes :

 

- N'est-il pas superbe ? :D

- Le petit goût de la châtaigne se marie à merveille avec celui de l'orange. C'est un duo gourmand riche en caractère mais également très doux en bouche.

- Le glaçage apporte un réel plus à un gâteau qui n'en avait pourtant pas spécialement besoin. Mais la note chocolatée orangées'associe divinement bien avec le reste.

- Côté texture, la farine de châtaigne donne toujours un côté consistant à la recette, mais elle reste moelleuse. C'est un tout petit peu plus sec que ma précédente version au chocolat, mais c'est aussi plus léger.

- J'avais beaucoup aimé la version chocolat caramel, mais je préfère indéniablement celle-ci. Ce qu'elle perd en gourmandise (moins de chocolat), elle le gagne en subtilité !

 

Gateau-Chataignes-Orange.jpg

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 09:29

Que fait-on quand on ne trouve pas la recette de ses rêves sur internet ? Et bien, on l'invente, avec le potentiel de ratage que ça peut impliquer... Mais cette fois-ci, j'ai plutôt eu de la chance. A part la cuisson un brin hasardeuse, le résultat s'est avéré tout à fait à la hauteur de ce que j'avais en tête : un mélange de couleurs et de saveurs gourmandes !

 

Cake-Deux-Chocolats-Pralines.jpg

 

Ingrédients :

 

- 180g de farine

- 70g de poudre d'amandes

- 130g de cassonade

- 140g de beurre mou

- 3 oeufs

- 4 gouttes d'arôme d'amande amère

- 30g de chocolat blanc

- 100g de chocolat patissier

- 60g de pralines (~10)

- 1/2 sachet de levure

 

Préparation :

 

- Préchauffer le four à 180°C.

- Dans un saladier, mélanger la farine, la poudre d'amandes et la levure.

- A part, mélanger le sucre et le beurre, puis ajouter au mélange.

- Battre les oeufs et les incorporer à la pâte.

- Ajouter les gouttes d'arôme d'amande amère, bien mélanger.

- Au robot, mixer grossièrement les chocolats pour en faire des pépites.

- Briser les pralines pour en faire de petits morceaux (bon courage).

- Verser les éclats de pralines roses et les pépites de chocolat dans la pâte, mélanger pour bien les disperser.

- Recouvrir un moule à cake de papier cuisson, y déposer la pâte.

- Enfourner 50 minutes.

 

Cake-Deux-Chocolats-Pralines5

 

Notes :

 

- Qu'il est beau ! Vous ne trouvez pas ? Ce rose, ahhh, je craque. Sans doute parce que j'adore les pralines roses, j'en rapporte toujours de Montélimar, quand j'y vais (une vraie infidélité aux célèbres nougats).

 

- On sent bien le goût de l'amande, la poudre donne une texture différente de ce que je fais d'habitude en cake. D'après Monsieur, ça fait penser au "Brossard" et "ce n'est pas un mal".

 

- Les pépites de chocolat, je les aurais aimées plus grosses, sauf que j'ai tué mon mixeur en cours de route, j'ai du les finir au blender, ce qui n'est pas une solution que je vous recommande (surtout quand il faut le nettoyer ensuite).

 

- Enfin, qu'importe les péripéties accessoires pour le créer, le résultat donne un cake aux deux chocolats et pralines roses tout à fait honorable, je me suis personnellement régalée avec !

 

- Pour finir, j'évoque l'aspect cuisson de la "chose". J'étais partie sur 40 minutes, sauf qu'en pointant un couteau à la sortie, ce n'était visiblement pas encore cuit. Je l'ai remis 15 minutes, là, c'était bon, mais si on aime le cake pas trop sec, je pense que 10 auraient suffit. C'est pourquoi j'ai indiqué 50 minutes dans ma recette, et non 55 comme je l'ai fait.

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 09:08

J'ai complètement craqué sur la recette de la tarte Bakewell, also known as Bakewell tart, in english. C'est en me balladant sur le blog de Patrick que j'ai découvert l'existence de cette tarte d'origine anglaise, composée traditionnellement  d'une pâte brisée, de confiture de framboises et d'une sorte de pudding. En cherchant d'autres versions de cette gourmandise qui me tentait terriblement, je suis tombée chez Manue. En mixant un peu les quantités de leurs deux recettes et en réalisant témérairement ma compotée de cerises noires à la place de la confiture, j'ai créé ma tarte Bakewell revisitée que je vous propose maintenant de découvrir ! Enjoy !

 

Bakewell-Tart4.jpg

 

Pour une tarte rectangulaire (+ 2 tartelettes)

 

Ingrédients :

 

Pour la pâte brisée :

- 115 g de beurre (dont 40g normal et le reste 10% de MG)
- 200g de farine
- 1CS sucre glace
- 4cl d'eau
- 2 gouttes d'arôme d'amande amère


Pour la sorte de pudding :

- 90 g de beurre mou
- 50 g de sucre cassonade + 50 g de sucre blanc
- 73 g de poudre d'amandes
- 40 g de farine
- 1/2 cc de levure
- 2 oeufs
- 4 gouttes d'arôme d'amande amère

 

Pour la compotée de cerises noires :

- 10 g de cassonade
- 50 g de miel (+ 50 g)
- 150 g de cerises noires

Préparation :

 

Pour la pâte brisée :

 

- Verser tous les ingrédients dans la MAP et lancer le programme pâte. Ou prendre ses 10 doigts et mélanger à la main...

- Au bout de 30 minutes, sortir la pâte de la cuve et la placer et l'étaler entre deux feuilles de papier sulfurisé.

- Placer au frais 5 minutes.

- Préchauffer le four à 180°C.

- Retirer le papier sulfurisé supérieur et retourner la pâte dans un moule à tarte prélablement beurré. Froncer les bords, et retirer la deuxième feuille. Placer au frais 10 minutes.

- Sortir le plat du frigo et  recouvrir d'une feuille de papier cuisson et disposer du riz ou des haricots.

- Cuire à blanc 8 minutes.

- Réserver.

- Ne pas éteindre le four !

 

Pour la compotée :

 

- Laisser cuire à feu doux les cerises dénoyautées avec 50g de miel et le sucre pendant 20 minutes et réserver.

 

- Au moment de monter la tarte : ajouter 50g de miel à la compotée et mélanger.

 

Pour le pudding :

- Battre les sucres avec le beurre.

- Ajouter les oeufs un par un, et bien mélanger entre chaque.
- Ajouter la farine et la levure, l'arôme amande puis la poudre d'amandes.

- Réserver.

 

Montage de la tarte Bakewell :

 

- Etaler la compotée de cerises noires sur le fond de la pâte brisée.

- Avec une poche à douille ou plus témérairement un sac de congélation dont on coupera l'un des bouts après y avoir versé la pâte, recouvrir le compotée de pudding.

- Enfourner la tarte et cuire 35 minutes à 180°C.

- Une fois la tarte refroidie, voire avant de servir, saupoudrer de sucre glace.

 

Bakewell-Tart5.jpg

 

Bakewell-Tart3.jpg

 

Notes :

 

- C'est une tuerie, une véritable tuerie, au bon goût d'amandes, au mélange des textures irrésistible, à l'association gourmande de la cerise et du miel. C'est croustillant, fondant, savoureux, terrible. J'ai un peu souffert pour le réaliser, mais au final, j'en suis très fière parce que ça a vraiment de l'allure, en plus d'être délicieusement bon !

 

- Ne réalisez pas cette recette si vous êtes au choix maniaque de la proprété ou trop pressée. Heureusement, je n'étais ni l'un ni l'autre, ma cuisine en a pris pour son grade, mon tee-shirt blanc aussi, et j'ai passé plus de deux heures dans ma cuisine pour en voir le bout ! Mais... ça en valait carrément la peine !

 

- Précision sur le beurre, pour les ingrédients de la pâte brisée. J'ai mis un peu d'allégé car j'ai commencé à cuisiner sans vérifier mes stocks. Résultats, j'ai fait les fonds de plaquettes et j'ai du ressortir en racheter car je n'en avais plus pour le pudding... Bien joué !

 

- Avec ces quantités, on peut faire en plus deux tartelettes, lesquelles m'ont permis de tester, avec mon homme, la recette avant de la proposer à mes collègues le lendemain. Les tartelettes n'ont pas fait long feu, et le format est très sympa aussi pour présenter cette tarte.

 

- J'ouvre une parenthèse sur le moule à tarte rectangulaire. J'en rêvais depuis longtemps, je lorgnais sévèrement dessus quand je le croisais sur d'autres blogs, et j'ai enfin pu le recevoir grâce à mon partenaire Kookit. Je les remercie vraiment, car il est parfait, le fond est amovible et il a carrément trop la classe, non ?

 

Tarte-Bakewell-Compotee-Cerises-Miel3

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 07:00

Après le gâteau au chocolat mascarpone pour ma première participation au jeu Interblogs, me revoici pour la 7ème édition avec un délicieux biscuit de Savoie. Je devais piocher chez Letice74 et c'est Bab qui doit chercher une recette parmi toutes celles de mon blog. J'ai opté pour un grand classique, le biscuit de Savoie au sucre rapadura, mais sans le sucre rapadura... Verdict : ça a exactement le même goût que ceux que j'ai pu goûter par le passé ! 10/10 donc pour cette recette.

 

Biscuit-Savoie.jpg


Ingrédients :

 

- 4 oeufs

- 50g de cassonade
- 50g de sucre blanc
- 50g de farine blanche
- 50g de maïzena
- sucre glace pour la décoration


Préparation :

 

- Mélanger les jaunes d'oeufs avec les deux sucres et battre au fouet jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes.

- Battre les blancs en neige ferme.
- Dans un saladier, mélanger la farine et la maïzena.
- Ajouter le mélange jaunes sucrés et mélanger.

- Incorporer délicatement les blancs en neige.

- Beurrer un moule à charnière ou le recouvrir de papier cuisson.

- Préchauffer le four à 180°C.

- Enfourner pendant 25 à 30min.

- Laisser refroidir à la sortie du four.

- Saupoudrer de sucre glace avant de servir.

- A savourer avec une crème anglaise ou de la glace vanille.

 

Biscuit-Savoie3.jpg

 

Biscuit-Savoie2.jpg

 

Notes :

 

- Très sympa comme recette, j'ai été bluffée par le résultat qui était vraiment identique aux biscuits de Savoie que j'ai pu goûter par le passé.

- C'est légèrement sec comme recette, à déguster donc idéalement avec quelque chose d'un peu humide, de la glace ou de la crème anglaise.

 

logo-jeu-interblogs

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 14:14

Ces mini muffins au thé matcha et chocolat blanc sont des petites douceurs toutes simples à réaliser, idéales avec un thé ou café !

 

Mini-Cakes-Matcha-Chocolat-Blanc2.jpg

 

Pour une quinzaine de mini cakes

 

Ingrédients :

 

- 60g de farine

- 1 oeuf

- 60g de sucre blond

- 60g de beurre

- 1/4 de sachet de levure

- 1 pincée de sel

- 1/2cc de thé matcha

- Quelques carrés de chocolat blanc coupés en deux ou quatre.

 

Préparation :

 

- Faire fondre le beurre.

- Y ajouter l'oeuf, la farine, le sucre, le thé et le sel.

- Bien mélanger et ajouter la levure.

 

- Préchauffer le four à 180°C

- Verser la préparation dans des moules à mini-muffins. Placer un petit morceau de chocolat blanc au centre de chaque moule.

- Enfourner 20minutes.

 

Mini-Cakes-Matcha-Chocolat-Blanc.jpg

 

Notes :

 

- J'avais quelques appréhensions à utiliser du thé matcha, je trouvais l'odeur de mon pot un peu trop forte et brute. Finalement, dans la recette, ça passe plutôt bien, ça s'adoucit et ça m'encourage à retenter de l'utiliser bientôt !

- J'aurais du mettre du colorant vert pour accentuer la couleur !

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 09:00

Pourquoi du pain d'épices revisité à la rhubarbe et aux groseilles alors que ça a visuellement tout d'un cake fruité ? Tout simplement parce que je suis partie de ma recette de pain d'épices à la noix de coco pour réaliser ce concentré de bonnes choses ! Et comme il faut rendre à César ce qui appartient à César...

 

Pain-Epices-Groseilles-Rhubarbe6.jpg

 

Pain-Epices-Groseilles-Rhubarbe2.jpg

 

Pour un beau cake

 

Ingrédients :

  • 190g de farine
  • 15g de maizena
  • 150 g de miel
  • 1 oeuf
  • 1/2 cuillère à café de cannelle
  • 1 sachet de levure
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 23g de lait demi-écrémé en poudre Régilait
  • 23cl d'eau
  • 150g de rhubarbe
  • 75g de groseilles

Préparation :

 

- Couper la rhubarbe en bâtonnets de 2-3 cm, les plonger une minute dans l’eau bouillante. Réserver.

- Passer les groseilles sous l'eau, réserver.

- Dans un saladier, mélanger la farine et la levure.

- Ajouter le miel, l'oeuf, la cannelle, le sucre vanillé. Mélanger

- A part, mélanger le lait en poudre avec l'eau, puis verser l'ensemble dans la pâte.

- Bien battre pour obtenir un mélange lisse.

- Ajouter les morceaux de rhubarbe et les groseilles.

- Préchauffer le four à 180°C.

- Enfourner pendant 45 minutes, surveiller la cuisson et laisser plus ou moins longtemps selon votre four.

- Laisser refroidir avant de déguster.

 

Pain-Epices-Groseilles-Rhubarbe5

 

Pain-Epices-Groseilles-Rhubarbe3.jpg

 

Pain-Epices-Groseilles-Rhubarbe.jpg

 

 

Notes :

 

- J'ai adoré, et le mot est faible ! Je n'avais pas goûté à la rhubarbe depuis des années, ma grand-mère m'en a rapporté tout spécialement de son jardin pour que je puisse en cuisiner. Comme les groseilles ont aussi fait partie du voyage, pourquoi ne pas les cuisiner ensemble ? Riche idée ! C'est fondant à souhait, fruité juste comme il faut, peu sucré. C'est une recette à tomber !

- Avec cette recette, je participe au concours lancé par Régilait. L'occasion pour moi de découvrir le lait en poudre et d'apprécier le résultat, vu la texture parfaite du gâteau.

 


Rien à voir : Je suis rentrée de vacances dimanche soir et j'ai 450 articles en attente dans mon lecteur de flux. Il va me falloir dix ans pour en faire le tour !

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 09:19

J'ai réalisé ce gâteau au chocolat caramel à la farine de châtaigne pour les 21 ans de ma petite soeur. Je suis partie d'une recette de Guylaine que je voulais tenter depuis un bon moment : le gâteau à la farine de châtaigne et aux écorces d’orange confites. Le résultat fut dément : un gâteau d'une gourmandise extrême, une vraie tuerie !

 

Gateau-Chataigne-Chocolat-Carame2l.jpg


Ingrédients :

 

- 175 g de farine de châtaigne
- 200g de farine blanche
- 180 g de sucre cassonnade
- 3 œufs
- 1 pincée de sel
- 1 sachet de levure
- 3 cs d’huile
- 15 cl de lait écrémé
- 150g de chocolat au caramel

 

Préparation :

 

- Mélanger les farines et la levure.

- A part, mélanger énergiquement les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

- Ajouter ce mélange à la farine, mélanger.

- Ajouter l'huile, le lait et le sel.

- Pour obtenir des pépites, mixer la tablette de chocolat, préalablement passée au congélateur si besoin.

- Ajoutez les pépites à la pâte, mélanger légèrement pour les répartir uniformément.

- Préchauffer le four à 180°C.

- Verser la pâte dans un moule recouvert de papier sulfurisé.

- Enfourner 40 minutes.

- Optionnel : ajouter un glaçage au chocolat !

 

Gateau-Chataigne-Chocolat-Caramel.jpg

 

Gateau-Chataigne-Chocolat-Caramel3.jpg


Notes :

 

- Le fait de ne pas utiliser que de la farine de châtaigne permet de ne pas trop alourdir le gâteau. Cela n'empêche bien de sentir son délicieux petit goût particulier !

- C'est une tuerie, je pense que je n'avais pas mangé un gâteau aussi bon depuis longtemps, ce n'est pas du tout régime, mais il faut bien se faire plaisir de temps en temps !

- La texture du gâteau est parfaite, c'est fondant, moelleux, parfumé !

- J'ai oublié de noter la recette de mon glacage, désolée !

 

A découvrir prochainement, une autre version de ce gâteau, encore plus terrible !

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 08:28

Une petite recette réalisée au hasard, quelques fraises à finir, des flocons d'avoine, du tofu soyeux, et hop, un porridge fruité en cocotte !

 

Cocotte-Fraise2.jpg

 

Pour 2 cocottes

 

Ingrédients :

 

- 100g de tofu soyeux

- 40g de gros flocons d'avoine

- 100g de fraises

- 6cc d'aspartame

- 2 gouttes de colorant rouge

- 10 gouttes d'arôme fraise tagada

 


Préparation :

 

- Mixer les fraises et le tofu, avec l'arôme, le colorant et l'aspartame

- Mélanger la préparation avec les gros flocons d'avoine.

- Verser dans les deux cocottes

- Couvrir

- Préchauffer le four à 180°C.

- Enfourner 25 minutes.

 

Cocotte-Fraise.jpg


Notes :

 

- Jusqu'à présent, l'arôme de fraise tagada ne m'avait pas vraiment convaincue. Là, il est remonté dans mon estime : quelle délicieuse odeur se dégage du four...

- La cuisson en cocotte donne un résultat très différent des petits gâteaux aux flocons d'avoine et au tofu soyeux, ici, on obtient vraiment une consistance de porridge.

- A première vue, ça n'est pas forcément attractif, mais ce que j'aime dans ce genre de recettes, au delà du fait que ce soit light, c'est que c'est parfaitement consistant. Et je vous assure que quand on est au régime, c'est bien appréciable !

Repost 0
Published by Nelly - dans Dessert
commenter cet article